Je me sentais très calme,
très vide,
comme doit se sentir l’œil d'une tornade
qui se déplace tristement au milieu du chaos généralisé.

Sylvia Plath, La Cloche de détresse

hurricane__dd__by_karissa_salton_dbreuiz-fullview

J'estime que vivre constitue en ce qui me concerne une chance, qui ne me sera pas accordée une seconde fois :
une chance non point parce que la vie nous fait des cadeaux
et que sur une balance idéale la somme des plaisirs excéderait celle des peines,
mais parce que je mesure à chaque instant la chance que j'ai d'être un vivant,
d'accéder chaque matin à la lumière et chaque soir aux ombres
que les choses n'aient pas perdu leur éclat naissant et que je perçoive aussitôt l'esquisse d'un sourire,
le début d'une contrariété sur un visage, bref que le monde me parle.
La vie elle-même comme ondoiement, comme déploiement,
la vie à fines gouttelettes plutôt que comme une tornade ou un fleuve impétueux.
Une lumière plutôt qu'une force.

Pierre Sansot, Du bon usage de la lenteur

 fallen_by_bikeboypunk-d4299yl 

la
tem
pête
a
tout
emporté
le toi
sa tête
ses murs
les fenêtres
sa porte
qui
mur
mure
encore
:
peut-être
m'étais-je
mais peu
importe
beige
grège
bleu
cachou
citrouille
ivoire
gris
noire
cacao
alezan
sépia
canard
tanné
souris
aurore
trop
bar
bouill
assez
?

© Well, Tourmente