Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A Worst A Day : Zone littéraire

Publicité
Derniers commentaires
Archives
A Worst A Day : Zone littéraire
  • Il semble qu'il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique qu'on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui nous a charmés, ce qui nous a émus, ce qui donne à notre vie sa beauté. Milan Kundera
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
Albums Photos
1 mars 2024

Épuisement

Épuisement
N'aspire pas, ô mon âme, à la vie éternelle mais épuise le champ du possible. Pindare On dit que gagner sa Vie est sans cesse : gamberge démerde submerge enivrant sidérant si fatigant Mais à toujours faire défaire refaire contrefaire téméraire volontaire...
Publicité
Publicité
27 février 2024

Tombola

Tombola
Nous croyons parfois que les gens sont de billets de loterie : qu'ils sont là pour transformer en réalité nos absurdes illusions. Carlos Ruiz Zafón, L'ombre du vent "Bien Tard" est dans un bateau une sale galère Avec le trop beaucoup trop fier et délétère...
25 février 2024

Approche

Approche
Approche, dernière chose que je reconnaisse, mal incurable dans l’étoffe de peau ; de même qu’en esprit j’ai brûlé, vois, je brûle en toi ; le bois longtemps a refusé de consentir aux flammes que tu couves, à présent je te gave et brûle en toi. Ma douceur...
24 février 2024

Trop risqué ?

Trop risqué ?
Pourquoi ne pas rencontrer sur une passerelle brusquement tendue entre deux catastrophes une femme aux yeux de galop qui vous raconterait son nom plus beau à parcourir qu’un précipice habillé d’étoffes noires ? pourquoi ne pas organiser de grands couchers...
21 février 2024

Réhabilitation

Réhabilitation
Le président et dictateur Santa Anna envoie 300 galériens par la mer. Il leur a promis des terres, des outils, du bétail et leur réhabilitation s'ils arrivent à bouter les Américains dehors. Blaise Cendrars, L'Or (1925) En direct : « la panthéonisation...
Publicité
Publicité
18 février 2024

Viens, mon beau chat !

Viens, mon beau chat !
Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux ; Retiens les griffes de ta patte, Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux, Mêlés de métal et d’agate. Lorsque mes doigts caressent à loisir Ta tête et ton dos élastique, Et que ma main s’enivre du plaisir...
16 février 2024

À volonté

À volonté
Ne pas renoncer lorsque la vie nous oppresse nous arrache à nous-mêmes Résister quand bien même elle nous dépossèderait de tout ce qui donne un sens à notre farouche volonté d’exister Bernard Mazo, Ne pas renoncer (La cendre des jours) La VieestunFeu...
14 février 2024

Sur l’Enfer Lâchez l’Amour !

Sur l’Enfer Lâchez l’Amour !
Il reste toujours quelque chose des amours mortes ou perdues, un regard sur les prés, sur une fleur qui penche vers le soir, sur les montagnes qui émergent après les brumes du matin, il reste toujours, sous nos paupières, des rêves inachevés, des souvenirs...
8 février 2024

Label-Vie-Bio-in-Extenso

 Label-Vie-Bio-in-Extenso
La victoire remportée par les tenants d’une agriculture industrielle réaffirme dans l’esprit de tous que l’usage des pesticides est normal Les mesures prises par les pouvoirs publics pour répondre aux revendications des agriculteurs occultent le caractère...
5 février 2024

Rebond

Rebond
Je suis celui d’un seul moment qui durera toute la vie Eclair, éclat, le miroitement d’un instant Un ricochet sur une autre peau, le rebond d’un galet qu’emporte un torrent, le temps des lèvres sur le temps. Je ne suis rien que la durée insaisissable...
1 février 2024

Ne meurs Tilt pas !

Ne meurs Tilt pas !
La vitre étoilée, c'est celle du flipper qui, sous les coups des joueurs frustrés d'avoir laissé échapper la bille, se brise sans se disloquer. Les fissures lui confèrent un aspect céleste. C'est quand tout est brisé à l'intérieur alors qu'à l'extérieur...
22 janvier 2024

Réexister

Réexister
La mort n’existe pas : tout est présence, éternellement pas un battement de ton cœur ne peut se perdre il continuera de retentir dans les jardins quand déjà tu reposeras dans l’humidité de la terre Ce qui criait en toi durant les longues nuits continuera...
18 janvier 2024

Réarmement démographique

Réarmement démographique
Emmanuel Macron annonce un congé de naissance et un plan contre l’infertilité en vue du « réarmement démographique » du pays M. Macron a notamment esquissé les contours du futur congé de naissance. Autre annonce faite par M. Macron : la mise en place...
16 janvier 2024

Hiémalitudes

Hiémalitudes
Ô geste de l’hiver, d’une froideur appliquée. L’hiver a quelque chose d’une tendre médecine. Puisque la maladie lui tend les mains, confiante, du fond de sa souffrance et de l’obscurité. Cher hiver, soigne-moi, mon front sera marqué du baiser curatif...
15 janvier 2024

Fourmill'Ant''

Fourmill'Ant''
Les fourmis de feu forment des radeaux aux propriétés étonnantes À la différence de la plupart des matériaux, la structure formée par l’agglomération de fourmis de feu, lorsqu’elles font face à une inondation, est capable de s’étirer dans la longueur...
13 janvier 2024

Demi-vie

Demi-vie
Le terme « demi-vie » se rapporte, de manière générale, au temps mis par une substance qu'il s'agisse d'un médicament, d'une molécule ou d'un noyau radioactif pour perdre la moitié de son activité pharmacologique, physiologique ou radioactive. Notez que...
12 janvier 2024

La vérité du visage aimé

La vérité du visage aimé
La vérité a plusieurs visages, le mensonge n'en a qu'un ! Georges Schéhadé Plus rien à poursuivre, sinon la poursuite du rien. La Vérité ? Une marotte d'adolescents, ou un symptôme de sénilité. Emil Michel Cioran, La tentation d'exister Il ne faut jamais...
10 janvier 2024

Assurément les poissons n’ont pas inventé l’eau

Assurément les poissons n’ont pas inventé l’eau
Suivre le poisson, suivre l’oiseau, Si tu envies leur erre, suis-les Jusqu’au bout. Suivre leur vol, suivre Leur nage, jusqu’à devenir Rien. Rien que le bleu d’où un jour A surgi l’ardente métamorphose, Le Désir même de nage, de vol. François Cheng, Cantos...
5 janvier 2024

Ne rendre à l’aventure que des sons vagues et profonds

Ne rendre à l’aventure que des sons vagues et profonds
Ne rendre à l’aventure que des sons vagues et profonds, devenir un arbre que le vent étreint et berce, c’est un but vers lequel on peut s’efforcer ; par le plus humain des moyens qui est le langage ; être sorti de l’humanité et préférer des sons de feuilles,...
4 janvier 2024

L'avenir est la seule transcendance des hommes sans Dieu

L'avenir est la seule transcendance des hommes sans Dieu
Prisonniers des absents, mon ami, ainsi sommes-nous. Le regret du passé, la peur de l'avenir nous égarent sans cesse. Nous cherchons obstinément des chemins dans ces inexistences. Et pendant ce temps-là, la vie émerveille le monde et nous attend, infiniment...
Publicité
Publicité
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>
Publicité