En matière de sexe, la plupart des hommes se prennent pour des dieux.
Manque de pot, en matière de sexe, la plupart des femmes sont athées.

Bernard Lherbier, Fluide Glacial 

Tandem nude girls

Lexique

Le pot belge : la bombe atomique du dopage avant l'EPO.
Mélange d'amphétamines, de cocaïne, héroïne, antalgiques, coupés de vaso-dilatateurs, de corticoïdes ou de divers opiacés, morphine comprise.

«Avec Tonton et Tintin, on est allé faire Riri chez Mémé» :
mélange d'amphétamines pures Pertivin, Tonédron, Ritaline, Méthédrine.

« Le Million » : un millilitre. « En général les coureurs se réunissent dans une chambre et s'amusent à scander :
''le million ! le million ! '', en imitant Philippe Risoli devant sa roue».

Woman nude bike 

Erwann Menthéour : «Des sportifs du dimanche s'allument la tronche comme c'est pas possible !»

Je l'ai dit, c'est un problème de santé publique. Je trouve aberrant que des sportifs du dimanche de 45-balais s'allument la tronche comme c'est pas possible pour gagner la coursette de l'après-midi. Je le sais, je l'ai vu. Bien sûr que tous les sports sont atteints. A une époque je connaissais bien les joueurs de football de Brest. Il y en avait quelques uns qui s'en mettaient plein le nez. Le pire c'est que lorsqu'on a chopé quatre ou cinq types l'an dernier, ils ont réussi à faire croire qu'ils produisaient eux-même la nandrolone (sourire). Je cite souvent une phrase de Saint-Just tellement simple qu'on se fout de moi : «le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument». Aujourd'hui, le pouvoir absolu, c'est l'argent.

Propos recueillis par Claude Latherrade - 26/03/1999 

Woman riding The Brass Mouse

Poitiers envoyée spéciale : «Si j'ai fait du vélo sous pot belge, c'était juste pour suer»

... Pouvaient alors commencer les interrogatoires des autres prévenus.
Sébastien Bordes, coureur de 2e catégorie du Cycle poitevin puis du club de Bressuire (Deux-Sèvres), avoue ainsi avoir consommé pour 65 000 francs de potion magique.
«J'en prenais pour faire la fête en hiver, pas pendant les courses. D'ailleurs, je n'ai jamais été positif.
Et je suis le contrôle longitudinal de la FFC. Si j'ai fait du vélo sous pot belge, c'était juste pour suer, quand j'en avais trop pris.
J'étais rendu toxico», lâche le jeune homme de 27 ans, aujourd'hui à Montauban.

Blandine Hennion - 29 mai 2001

 

The Injection (Masha Sardari

 

Manque de chance : il n'a toujours pas gagné le Tour de France

ERRATUM

Une coquille s'étant glissée dans la gourde du pigiste, il fallait lire :

Manque d'EPO : il a aussi perdu le Giro

©    Well, Four de transe
N'irrite trop le pot de tétines !