Ne te tourmente pas, mon âme est un abîme
De fidélité triste, immense et sans défaut,
Je suis le haut cyprès, debout sur la pelouse,
Dont la branche remue au pas du rossignol,
Mais qui reste immobile et qui bénit le sol.
Anna de Noailles, Les Forces éternelles

Monterey-Cypressness-TreeGirl-960pix

 Ce qui est bien avec la mort, c'est qu'on n'a plus qu'un seul ennemi :
l'Éternité.
Well - Si loin des fous, cyprès de toi
Le cul presse assez   ©