Rappelée par sa congrégation, soeur Monique quittera Ouessant demain.
Dimanche, la messe lui était dédiée. Un moment plein d'émotion.
Soeur Monique était à la fois active et discrète. Les enfants lui avaient préparé une surprise,
sous la conduite de Marie-Anne Guéguen :
un chant dont les paroles sont tirées de l'évangile selon Matthieu,
« Va, vends ce que tu as et donne le aux pauvres »
et le père Christian Bernard lui a offert un beau livre sur Quimper.
« Les chants bretons me manqueront », a-t-elle confié, émue.

© Le Télégramme - letelegramme.fr/finistere/ile-douessant/messe-la-derniere-de-soeur-monique-31-01-2017-11383095.php

 

Johnn Diamond - Nun o' clock

 

- Non monsieur, ce n'est pas la maison de la Bite !
vous êtes ici dans une église,
la Paroisse de Notre-Dame de la Sainte Facialité !

- Pourtant sur mon papier c'est bien écrit :
"Demander Monique à la Maison de la Bite",
mais c'est un peu effacé.

- Un instant, jeune homme,
effectivement, je suis bien sœur Monique,
mais certainement pas à cette satanique Maison de la Bite !
je ne comprends pas qui a pu vous trompeter ça ?    

- Euh, un moment ma mère, je déchiffre en même temps que vous,
on dirait que c'est marqué, mais pas sûr :
La Maison de Dieu qui l'habite !

- Alors là oui !, là oui !,
jeune homme,
c'est bien ça, vous y êtes bien !
Je suis tout à fait effectivement sœur Monique
de la Maison de Dieu qui l'habite !

Alors là oui !, là oui !
Que puis-je en faire pour vous,
mon frère ?

Well, ©    Dieu qui !!!

 

Enregistrer

Enregistrer