vendredi 15 mars 2019

Incipit

  Frédéric a la scierie sur la route d’Avers.Il y succède à son père, à son grand-père, à son arrière-grand-père, à tous les Frédéric.C’est juste au virage, dans l’épingle à cheveux, au bord de la route.Il y a là un hêtre ;je suis bien persuadé qu’il n’en existe pas de plus beau : c’est l’Apollon-citharède des hêtres.Il n’est pas possible qu’il y ait, dans un autre hêtre, où qu’il soit,une peau plus lisse, de couleur plus belle, une carrure plus exacte,des proportions plus justes, plus de noblesse, de grâce et d’éternelle... [Lire la suite]

jeudi 9 août 2018

Maquette

  Son nez légèrement froncé laissait voir une échancrure qui semblait calquée sur la vie.On eût dit que sa bouche entr’ouverte allait parler.Ce n’était plus qu’une cire perdue, qu’un masque de plâtre, qu’une maquette pour un monument, qu’un buste pour le Palais de l’Industrie, devant lequel le public s’arrêterait certainement pour admirer comment le sculpteur, en exprimant l’imprescriptible dignité des Verdurin opposée à celle des La Trémoïlleet des Laumes qu’ils valent certes ainsi que tous les ennuyeux de la... [Lire la suite]
dimanche 1 septembre 2013

Temps perdu

Je trouve très raisonnable la croyance celtique que les âmes de ceux que nous avons perdus sont captives dans quelque être inférieur, dans une bête, un végétal, une chose inanimée, perdues en effet pour nous jusqu'au jour, qui pour beaucoup ne vient jamais, où nous nous trouvons passer près de l'arbre, entrer en possession de l'objet qui est leur prison. Alors elles tressaillent, nous appellent, et sitôt que nous les avons reconnues, l'enchantement est brisé. Délivrées par nous, elles ont vaincu la mort et reviennent vivre avec... [Lire la suite]