vendredi 23 juin 2017

Chef d'orchestre

  Le chef d’orchestre est un musicien à part. Son art: le geste. Une volonté de transmettre, une science du mouvement dont les codes restent parfois obscurs au spectateur non initié; la semaine passée, on s’étonnait de voir Christian Zacharias gesticuler à grand vent dans la Septième Symphonie de Beethoven, face à l’Orchestre de chambre de Lausanne. A la Salle Métropole, le public chuchote, certains étouffent un rire gêné. Que s’est-il passé? Christian Zacharias en a-t-il trop fait? «L’orchestre est un prolongement de mon... [Lire la suite]