samedi 17 février 2007

Pléthore

Pléthoreet hors raison Ce qui révélait la violence extérieure du sacrifice était la violence intérieure de l'être aperçue sous le jour de l'effusion du sang et du jaillissement des organes. Ce sang, ces organes pleins de vie, n'étaient pas ce qu'y voit l'anatomie : seule une expérience intérieure, non la science pourrait restituer le sentiment des Anciens. Nous pouvons présumer qu'alors apparaissait la pléthore des organes gonflés de sang, la pléthore impersonnelle de la vie. Georges Bataille, l'Erotisme  
Posté par Well à 10:55 - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 16 février 2007

Exil

"L'exil est le pays sévère; là tout est renversé, inhabitable, démoli et gisant, hors le devoir, seul, debout [...] Tels sont les petits côtés de l'exil, voici les grands : Songer, penser, souffrir"Hugo, Ce que c'est que l'exil "Le nitre et le natron sont thèmes de l'exil. Nos pensées courent à l'action sur des pistes osseuses. L'éclair m'ouvre le lit de plus vastes desseins. L'orage en vain déplace les bornes de l'absence.Ceux-là qui furent se croiser aux grandes Indes atlantiques, ceux-là qui flairent... [Lire la suite]
Posté par Well à 09:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 15 février 2007

Pataphysique

C'est toi qu'on aime.Toi, ton tout,ton toi,et pataphysique... La pataphysique est la science de ce qui se surajoute à la métaphysique. Elle sera surtout la science du particulier, quoiqu'on dise qu'il n'y a de sens que du général.Elle étudiera les lois qui régissent les exceptions et expliquera l'univers supplémentaire à celui-ci; ou moins ambitieusement décrira un univers que l'on peut voir et que peut être l'on doit voir à la place du traditionnel.Alfred Jarry, Gestes et opinions du Dr Faustroll
Posté par Well à 08:50 - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 14 février 2007

Amours

Il se laissa tomber sur un banc, affolé, aspirant le parfum nocturnes des plantes. Et penché en arrière, les bras pendants, accablé et secoué de frissons successifs, il soupira la formule immuable du désir... impossible en ce cas, absurde, abjecte, ridicule, sainte malgré tout, et vénérable même ainsi "Je t'aime!". Thomas Mann, la Mort à Venise Lorsque nous faisons voeu d'épuiser l'Océan, de vivre au milieu des flammes, de dévorer les rochers, d'apprivoiser les tygres; croyant qu'il est plus difficile à... [Lire la suite]
mardi 13 février 2007

Fringale

"Je dis que j'ai connu la faim, la coriace, l'insurmontable. Celle qui mine la tête de vertige, qui arrache les jambes. Celle des matins glacés, où plèbe entre la plèbe, à cinquante gueux en nous battant, nous ramassions dans la rigole les primeurs avariées pour les bouffer. [...] J'aurais renié mon nom pour un bout de pain. A certains moments, j'aurais vendu ma peau pour un bol de soupe. La faim il faut en parler : ça a son importance dans une psychologie. J'ai eu tout le temps d'apprendre. Quand on a... [Lire la suite]
Posté par Well à 09:00 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 12 février 2007

Equilibriste

  Tu glisses sur un fil,  et tu ne sais pas encore  que c'est ta vie. "Ah ! voici l'équilibriste en habit noir. Il grimpe, à la force des poignets, jusqu'au sommet de la coupole, jusqu'au trapèze, vertigineux. Il pose un des pieds d'une chaise sur un verre à boire qui craque, et il s'assied au-dessus du vide."G. Duhamel, Les plaisirs et les jeux.
Posté par Well à 08:59 - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 11 février 2007

Finitude

Oui, Ségolène, finitude, c'est bien dans le dictionnaire ! ... "... le jeu des similitudes était autrefois infini; il était toujours possible d'en découvrir de nouvelles, et la seule limitation venait de l'ordonnance des choses, de la finitude d'un monde resséré entre le macrocosme et le microcosme".Michel Foucault, les mots et les choses
Posté par Well à 08:46 - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 10 février 2007

Jabiru

Connais-tu le jabiru ? Connais pas, connais pas !Il arrive dans la rue  Le voilà, le voilà !Ann Racard – Petites comptines d’animaux Le jabiru ne mange pas le poisson qui se débat. Il l'ingurgitemort. Il le saisit donc et referme son bec sur lui, sur la tête, sur le corps, le lance, le rattrape, le relance, le rattrape jusqu'à ce que mort s'ensuive. Henri Michaux, Un barbare en Asie
Posté par Well à 16:25 - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 9 février 2007

Mandragore

Ombre amante ou Mandrake gore      "... la mandragore, plante chaude et aqueuse, qui se peut assimiler à l'être humain, dont elle singe la ressemblance".Huysmans, la Cathédrale
Posté par Well à 09:11 - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 8 février 2007

Géronte

Quand la belle mère monte, géronte, géronte - chanson populaire "Habitué à lire comme un un sourd sur les lèvres d'autrui, je déchiffrerai sur celle de ma bru, excédée de se trouver coincer parmi les gérontes, ce murmure inaudible qui fait sourire mon fils". Hervé Bazin - Cri de la chouette                                 
Posté par Well à 09:09 - Permalien [#]
Tags : , ,