vendredi 27 juin 2008

Aimerais-je

"J'aime cette fleurqui m'effleureet que je ne connais encore.Mais aimerais-je ce cœurqui m'apeureque je ne connais qu'en corps ?...Well, Tu nous fatigues Emrej Juste une pause... Trop bon l'été...Mais l'aimerais-je ainsi jusqu'à (début) (mi) (fin) octobre janvier novembre ? Tu sais que tu nous nous épuises Emrej ? Index

jeudi 29 mai 2008

En route

"Dur et scintillant, le matin s'abat sur eux  comme une claque. Johnson s'est déjà levé pour cueillir des baies et des champignons lorsque l'explorateur se réveille d'un coup : le ciel est sans nuages, deux milans y glissent en lents tournoiements. Il est d'abord étonné et désorienté, puis tout lui revient : c'est aujourd'hui le grand jour! Il se dresse d'un bond, rassemble ses affaires, frappe son cheval à coups de bâtons, appelle Johnson, secoue ce vieil échassier d'Eboe par les épaules.- Réveille-toi, Eboe... c'est... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 26 mai 2008

Instant

"Ils étaient appuyés sur le parapet et regardaient l'eau. Leurs trois cannes ressemblaient à trois rais de feu jaune, penchées dans le soleil. Je marchais sur mon ombre, l'enfonçant de nouveau dans l'ombre mouchetée des arbres. La route tournait, s'éloignait de l'eau en montant. Elle franchissait la colline, puis redescendait en lacets, entraînant l'œil, l'esprit, en avant sous un tunnel de vert tranquille. Et la tour carrée, au-dessus des arbres, et l'œil rond de l'horloge, mais assez loin. Je m'assis sur le bord de la... [Lire la suite]
dimanche 25 mai 2008

Infini

"Oh oui mon chériTa maman sera toujours près de toiOh oui mon cœurMon bonheurOh oui ma douceurTa maman sera toujours près de toiOh oui mon amourTa maman t’emmèneraVoir voler les oiseauxOh oui mon chériPour toi ils voleront tout en hautOh oui mon doux cœurTout en haut que pour toiOh oui tout en hautMon doux cœurTout en hautOh oui mon soleilTa maman t’emmènera sur le bateauOh oui mon chériEt c’est toi qui ramerasOh oui mon amourC’est plus sûr tu as raisonC’est plus sûr quand c’est toi qui ramesOh oui comme tu as raisonUne maman ne... [Lire la suite]
Posté par Well à 19:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 24 mai 2008

Vertige

"Le vertige, c'est autre chose que la peur de tomber. C'est la voix du vide au-dessous de nous qui nous attire et nous envoûte, le désir de chute dont nous nous défendons ensuite avec effroi. "Milan Kundera, L'insoutenable légèreté de l'être"Avec ses ténébreux orages, ses vertiges suicidaires, ses dévorations d'absolu, la jeunesse est l'âge le moins fait pour le bonheur. "  Louis Pauwels "De nos vertes tigeselles étaient trop fanesEt de leurs vestigesnous étions profanes..."Well, Vertigo ... [Lire la suite]
jeudi 22 mai 2008

Sadiste

"Je suis dans le train et je médite sur le jugement de cette Anglaise. Elle a dit :  "Vous êtes un sadiste." Elle a dit cela comme on dirait un droguiste, lampiste, fumiste. Mais si un commissaire de police me demandait ma profession et que je lui répondisse que je suis un sadiste, quelle opinion irait se faire de moi l'autorité ? Alors que sadique c'est tout comme sadique, ou politique ou catholique. J'en suis à ce point de mes étonnantes constatations, quand je m'aperçois qu'une jeune fille sur la... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 20 mai 2008

Simple

"Vous pouvez vivre avec quelques vêtements ou un repas par jour,mais ce n'est pas la simplicité.Soyez donc simple,ne vivez pas de façon compliquée, contradictoire.Soyez juste intérieurement."Jiddu Krishnamurti "- Jó napot kívánok ! - Hyvää päivää !"   Well, Simple comme bonjourIndex
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 16 mai 2008

Inattendu

"Il n'y a que le grave et l'inattendu qui peuvent offrir à nos âmes captives une ouverture sur la vie pure, et c'est ce que le monde, instinctivement, immédiatement, déteste." Christian Bobin,  Louise Amour"La vie est une aventure incertaine dans un paysage diffus aux limites en perpétuel mouvement, où les frontières sont toutes artificielles ; où tout peut s'achever et recommencer à chaque instant, ou prendre fin subitement, comme par un coup de hache inattendu, à tout jamais. Où la seule réalité... [Lire la suite]
samedi 3 mai 2008

Poli

"L'art qui ne fait que dorer les surfaces, qui n'exige qu'un poli superficiel sans essayer d'atteindre le coeur de la matière n'est que vernis et filigrane. Mais l'œuvre du génie veut dès le début une taille rude, parce qu'elle anticipe la fuite du temps et qu'elle a un poli intérieur, qualité essentielle de sa substance, qui apparaît même quand elle se brise en morceaux. Sa beauté est sa force. Elle se fend lumineusement et se brise en cubes et en diamants. Comme le diamant, il lui suffit d'être taillée pour avoir ... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 1 mai 2008

Mai

"Le mai le joli mai en barque sur le RhinDes dames regardaient du haut de la montagne[...]Le mai joli le joli mai a paré les ruinesDe lierre de vigne vierge et de rosiers"Apollinaire, Alcools "Embrassez-le, la, les, Puis offrez du muguet..."Well : En mai, Felle ceux qui te paient Index
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,