jeudi 28 octobre 2010

Goût

"L'homme mangeait. Les plats se succédaient, auréolés de noms rares scandés par les serveurs : murex, thon rouge et gambas obsiblues, ventrèche laquée, courgette serpent, main de bouddha, merinda et herbes insolites, goujonnettes de sole voilées de farine de maïs, truffes blanches d'été... Une poésie précieuse. Et les saveurs, mêlant ces ingrédients délicats dans une diversité cohérente, s'écroulaient dans le palais, en continuelles expansions du goût, libérant toujours de nouvelles nuances. Mais l'homme, âgé d'une trentaine... [Lire la suite]
Posté par Well à 18:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 24 octobre 2010

Penchant

"Pour mes parents la frontière entre la vie et la mort était mince, sans doute illusoire. Les enfants défunts n'avaient pas une moindre réalité que nous quatre. D'ailleurs, on nous appelait indifféremment de leurs noms ou du nôtre. J'avais le soupçon même qu'ils les préféraient. Ma mère, parce que de pures âmes la libéraient du souci de s'occuper d'êtres vivants et la rapprochaient d'une fusion idéale avec son époux ; mon père, et le motif était le même au fond, parce que ni Adeline, ni Henriette, ni Charles-Marie, ni... [Lire la suite]
Posté par Well à 19:07 - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 22 octobre 2010

Cochon

"Cauchon, c'est le parangon de l'ignominie. L'évêque sanglant. Le traître à la France. Le bourreau de Jeanne d'Arc. A lui seul, il est la respectabilité salie de l'Université. De l'historiographie à la littérature ou à l'imagerie, la condamnation est la même. Et Pierre Cauchon émerge à peu près seul parmi les coupables presque anonymes de cette machine judiciaire qui envoya au bûcher du Vieux Marché l'héroïne d'Orléans et de Reims. [...]Ego nominor porcus. "J'ai nom le porc." Usant du procédé bien connu des fables,... [Lire la suite]
Posté par Well à 22:48 - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 21 octobre 2010

Autorisation

'"Qu'est-ce que c'est ?" L'Enquêteur sursauta. Les mots grésillants, un peu agressifs, étaient sortis de la bouche d'un interphone situé juste à gauche de la sonnette. "Bonjour, réussit à articuler l'Enquêteur après s'être remis de sa surprise. - Bonsoir", reprit la voix qui paraissait provenir de très loin, des profondeurs d'un monde infernal. L'Enquêteur s'excusa, s'expliqua, dit qui il était, son attente devant la gare, le café, les indications du Serveur, sa déambulation, ses erreurs d'itinéraire, ses passages... [Lire la suite]
Posté par Well à 18:00 - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 18 octobre 2010

Valise

"On vient juste de retrouver les sous-vêtements du magicien dans une valise en carton flottant sur les eaux stagnantes d'un étang à la périphérie de Miami. Mais quelle que puisse être l'importance de cette découverte - et il n'est pas impossible que le destin de chacun d'entre nous s'en trouve changé -, ce n'est pas avec cet incident qu'il convient de débuter ce récit.    En plus des mystérieux dessous, la valise contenait des fragments arrachés du journal tenu par John Paul Ziller lors de l'un de ses voyages à... [Lire la suite]
Posté par Well à 19:35 - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 16 octobre 2010

Numéro

"Chacun préfère savoir quand il est né, tant que c'est possible. On aime mieux être au courant de l'instant chiffré où ça démarre, où les affaires commencent avec l'air, la lumière, la perspective, les nuits et les déboires, les plaisirs et les jours. Cela permet déjà d'avoir un premier repère, une inscription, un numéro utile pour vos anniversaires. Cela donne aussi le point de départ d'une petite idée personnelle du temps dont chacun sait aussi l'importance : telle que la plupart d'entre nous décident, acceptent de le porter en... [Lire la suite]
Posté par Well à 18:54 - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 14 octobre 2010

Masque à oxygène

"Quand j'ai repris mes esprits, un secouriste était en train de m'examiner. J'avais sur le nez un masque à oxygène qui sentait fort le plastique. J'étais couché sur un brancard, et ils m'ont fait rouler jusqu'à une ambulance qui était venue se garer juste devant l'entrée du château. Quand je l'ai vue qui attendait, gyrophare en marche, portières arrière grandes ouvertes, je me suis senti assez fier à l'idée que j'allais réussir à perturber, à ma modeste manière, le flux de la capitale."L'extravagant voyage du jeune et... [Lire la suite]
mardi 12 octobre 2010

Routine

"Demain matin, je te verrai. Je ne te reconnaîtrai pas du premier coup d'œil, puis je comprendrai  que le temps du bonheur est arrivé, et je te raconterai une histoire. Ne t'avais-je pas promis une histoire ? Je te raconterai l'histoire du jeune homme qui voulut un jour tout changer dans sa vie, fuir les problèmes d'une existence inepte, sauver son amour de la routine du quotidien, ouvrir le monde jusqu'à l'horizon le plus lointain, jusqu'à l'extrême, extrême limite, se rendre libre, créer..." Eloge des voyages... [Lire la suite]
Posté par Well à 20:50 - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 10 octobre 2010

Talon

Si la cervelle de l'homme était dans ses talons, ne risquerait-elle pas d'avoir des engelures ?William Shakespeare, Le roi Lear"Tu n'auras jamais le talon pour ça !"Well, - Crois-tu ? (- C'est chose sûre !)
Posté par Well à 17:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 8 octobre 2010

Automme

"J'aime bien l'automme on peut tuer des pomnes..." Well, Voir t'apple à l'art et crée
Posté par Well à 23:37 - Permalien [#]
Tags : ,