samedi 15 avril 2017

Botte

 II fut dit qu’on nous fiancerait le lendemain de la Pentecôte. Ma mère descendit à la vallée pour inviter les parents, parler au notaire et avertir le sonneur de carillonner ce matin-là. Depuis ce moment, nous commençâmes à nous parler, comme on dit, Denise et moi. C’est-à-dire, monsieur, que lorsqu’elle trayait ses bêtes, j’allais avec elle à l’étable et je tenais la chèvre par les cornes pendant que Denise était à genoux sur les feuilles sèches de la litière et qu’elle levait vers moi le visage en souriant pour badiner que je... [Lire la suite]

mardi 11 avril 2017

Pink Full Moon

  Le 11, c’est la pleine lune rose, que l’on surnomme parfois aussi pleine lune de l’œuf ou des poissons.Elle se situe dans la constellation de la Vierge, à près de 399 000 kilomètres de la Terre, son diamètre apparent est donc plutôt petit.Le 10 avril au crépuscule, elle brille magnifiquement juste à côté de Jupiter ; les deux astres sont déjà levés au coucher du Soleil, mais il faut attendre que la nuit s’affirme pour distinguer Jupiter à l’œil nu au sud du limbe lunaire. Le 11 en fin de journée, la Lune gibbeuse décroissante... [Lire la suite]
dimanche 9 avril 2017

Désolé(e)

  Quand on vit en France, il y a globalement trois phrases que l'on entend à longueur de journée : « Désolé, je n'ai pas vu ton message », « Désolé, j'ai zappé » et le sempiternel « Désolé, j'ai vraiment trop de boulot ». Cette dernière est globalement la plus pénible, vu qu'elle sort souvent de la bouche d'êtres humains qui prétendront toujours travailler plus que vous, même s'ils étaient amputés des quatre membres. Personnellement, je ne serais pas contre l'idée d'envoyer tous ces workaholics sur l'une des sept exoplanètes... [Lire la suite]
Posté par Well à 01:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 6 avril 2017

Le tien

  Il existe près des éclusesUn bas-quartier de bohémiensDont la belle jeunesse s'useÀ démêler le tien du mienLouis Aragon, Le Roman inachevé   Cet enfant qui meurtlà-basce n'est pas le tienLe tienil joue dehorsavec ses copainsil joue à celui qu'est mortà celui qui tueencore et encoreparce qu’il sait que c'est pas bienCet enfant qui meurtlà-basce n'est pas le tienLe tientu vas le gronder encoreparce qu'il n'écoute jamais rienà toujours jouer dehorsavec tous ces sales gamins Well, Ouf ce n'est pas le... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 3 avril 2017

Colis

  « J’ai bien reçu ce matin le colis annoncé, il était en bon état, le sanglier était excellent. Moreau en a goûté ; il part toujours en permission le 17. » Marcel Papillon, « Si je reviens comme je l’espère » Lettres du front et de l’arrière 1914-1918   Bonjourmonsieur Banlairj'ai un colis pour voussont-ce des haltèresc'est quoice poids ?je vous la déposeoù cette chose ?près du frigidaire sur la la marmite dans la gazinière ?toujours le bordelchez vous !Làoù vous pourrez,mademoisellela postière,asseyez-vousprenez un... [Lire la suite]
samedi 1 avril 2017

Poison d'art vil

Le pigment « plus noir que noir » d’Anish Kapoor n’est pas totalement sain, pas plus que la couleur qui a tué Napoléon.L’encre coule sur la monopolisation par Anish Kapoor du Vantablack, une substance nanotubulaire développée par Surrey NanoSystems qui absorbe 99,96% de la lumière visible. C’est la substance la plus sombre connue par les hommes, et seulement un seul de ces hommes est autorisé à l’utiliser pour l’art. Vantablack n’est pas la première couleur à déclencher des huées. Depuis le Bleu Klein au vert de Scheele qui est... [Lire la suite]

vendredi 31 mars 2017

Syllogistique

Le langage remis en questionC'est au niveau du langage et du raisonnement que commencent les problèmes. Et ce sont ces deux domaines sur lesquels s'exerce la verve, souvent agressive, de Carroll et de ses personnages : en multipliant les jeux de mots, depuis le calembour le plus facile jusqu'au jeu le plus subtil sur les sens propre et figuré de certains vocables ; en remettant en question tous les clichés du discours, les expressions-à-ne-pas-prendre-au-pied-de-la-lettre ; en détruisant, au fond, en nous, toute confiance dans la... [Lire la suite]
mercredi 29 mars 2017

C'est comme ça

  L'ennui avec les filles c'est que si un garçon leur plaît il peut être le plus horrible des salauds elles trouveront qu'il a un complexe d'infériorité et s'il leur plaît pas, il aura beau être un brave type et avoir un énorme complexe elles diront qu'il est prétentieux. Même les filles intelligentes sont comme ça. Jerome David Salinger, L'attrape-coeurs - Tu me me baises et tu t'en vas,t'es vraiment un sale con !- On est tous le con d'un autre, ma jolie,c'est comme ça !- Et moi, je suis pas le con d'une autre,peut-être,je... [Lire la suite]
lundi 27 mars 2017

Murmure

  Quand on vit au milieu des bruits du monde, il faut que la voix intérieure qui s'appelle la poésie parle bien haut en nous pour que nous puissions l'entendre. Dans la solitude, nous saisissons son moindre murmure.Louise Ackermann, Pensées d'une solitaire     Elle a fait le murpour son amour,mais ce murn'existait pas.   Et quand elle arrivaau plus hautde ce mur,l'amour lui murmura- brise-moidéconstruis-moiimplose-moi ! ,puisécris surmes fissures :'Ta liberténe m'appartient pas'.Well, MurMure   A la... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 25 mars 2017

Respect

  Annonciation du Seigneur L’Ange est émerveillé devant la beauté de celle qui rayonne la grâce de Dieu. Marie à son tour est dans l’étonnement, elle pressent un mystère qui la dépasse. Elle s’inquiète et s’interroge, elle se trouble. Lorsque l’homme rencontre Dieu, son cœur est rempli de crainte et de fascination. Fascination face à celui qui peut tellement combler son désir, et crainte née du respect dans un face à face qui le dépasse. Si c’est à Marie que l’Ange s’adresse, c’est nous que Dieu rejoint dans son mystère. Il... [Lire la suite]