mercredi 26 novembre 2014

Oh, une régate !

Tu portais autrefois une régate et tu tirais à chaque instant sur elle. Jean Giraudoux, Siegfried     Ohhhhhhh... ... une régate ! Well -  Eaux, qu'une raie gâte  
Posté par Well à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 23 novembre 2014

Mathématiques

  La plupart des mathématiciens, je l’ai dit tantôt, sont portés à se cantonner dans un cadre conceptuel, dans un "Univers" fixé une bonne fois pour toutes - celui, essentiellement, qu’ils ont trouvé "tout fait" au moment où ils ont fait leurs études. Ils sont comme les héritiers d’une grande et belle maison toute installée, avec ses salles de séjour et ses cuisines et ses ateliers, et sa batterie de cuisine et un outillage à tout venant, avec lequel il y a, ma foi, de quoi cuisiner et bricoler. Comment cette maison s’est... [Lire la suite]
lundi 17 novembre 2014

Autant

 Peut-être le talent a-t-il été donné à l'homme pour le consoler de ne pas avoir partie liée avec le divin. Avoir un don est la moindre des compensations. Le don est cette petite chose attrayante qui fait de vous un géant aux yeux des imbéciles sans, pour autant, vous rassurer vous-mêmes.Georges Picard, Le génie à l'usage de ceux qui n'en ont pas Autant Beethoven aimait la chopineque Chopin virtuosait  la bite au vent...Well, En emporte du devant
vendredi 14 novembre 2014

Sécurité routière

  Il fallait pour conduire avec moi la voiture qui devait les ramener, il fallait quelqu'un de sérieux qui ne nous versât pas dans un fossé et d'assez débonnaire aussi, car le grand-père Charpentier jurait facilement et la grand'mère était un peu bavarde.Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes Avant je mouillais en Volvo,maintenant  je rouille en Vulva...Well, Délit de fuite
mardi 11 novembre 2014

Chaos

  J'ai toujours cherché les paysages d'avant Dieu.D'où mon faible pour le Chaos.Emil Michel Cioran   Le Chaos c'est quand on compte jusqu'Addict ?Well, Faut voir ça avec le légiste !
dimanche 9 novembre 2014

Fortuite

  Il est beau comme la rétractilité des serres des oiseaux rapaces ; ou encore, comme l’incertitude des mouvements musculaires dans les plaies des parties molles de la région cervicale postérieure ; ou plutôt, comme ce piège à rats perpétuel, toujours retendu par l’animal pris, qui peut prendre seul des rongeurs indéfiniment, et fonctionner même caché sous la paille ; et surtout, comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie !Comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror (Chant... [Lire la suite]

mercredi 5 novembre 2014

Échecs

  J'étudie un coup avec lequel je compte étonner Martial dans notre partie de ce soir. C'est une excellente école de révolution que ce jeu des pousseurs de bois.De quoi s'agit-il? De faire l'adversaire échec et mat. Imagine-toi ce que j'ai trouvé dans le dictionnaire qu'échec et mat signifient en persan : Le Roi est mort! Le Roi, c'est-à-dire la pièce maîtresse. (...) Quel étonnant psychologue, d'ailleurs, que ce Palamède, fils de Nauplius, roi d'Eubée, s'il est vraiment l'inventeur des échecs! Il a placé le Fou à côté du Roi,... [Lire la suite]
dimanche 2 novembre 2014

Défunts

  Les vivants sont pressés de jeter le défunt à l'Eternité et de se débarrasser de son cadavre.François-René de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe - Et comment va mademoiselle votre fille ?- Oh, elle se repose- Dites donc elle doit sacrément être bien là où elle est !- ... Sacrément oui : les pieds plein nord et la tête plein sud- Un petit studio qu'elle paye je suppose à tempérament ?- Elle est depuis quelques temps elle aussi d'un tempérament plutôt  plus que tempéré...Well, Défaite de toutes les fins ou défunte de... [Lire la suite]
samedi 1 novembre 2014

Linceul

  Et le rapide oubli, second linceul des morts,A couvert le sentier qui menait vers ces bords.Alphonse de Lamartine  A ton balton belet ton beaut'emballèrenttombaleset tombeaux...Well : L'un seul, Lunes sales
Posté par Well à 18:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 27 octobre 2014

Mirage

  Le phénomène du mirage est bien moins rare qu on ne le pense communément. Tout le monde a entendu parler de celui de I’Egypte. On connaît le mirage en Perse, où il porte le nom de ser-ab ou sir-ab (eau miraculeuse). Dans les déserts occidentaux des Indes, on l'appelle tclzittranz (tableau). Dans la langue sanscrite, le mirage est appelé mriga-tricna (soif de la gazelle).M. Biot a observé le mirage à Dunkerque, et on le dit assez commun sur la côte, dans le département du Calvados. Humboldt l’a observé à Cumana, et je l’ai... [Lire la suite]