dimanche 28 mai 2017

L'amère défaite

  La victoire n'est rien, mon garçon, la victoire ne laisse pas de traces, c'est un assouvissement passager.La vie, c'est la défaite.Cees Nooteboom, Le chant de l'être et du paraître  Ils sont des jours difficilesd'entendre au loin,sa fille unique chantonner :"Bonne fête des mortes,ma petite maman".Ils sont des jours difficilesd'entendre d'encore moins loin,sa mère tendrement lui murmurer :"Bonne fête des mortesà toi aussi ma si belle enfant".Well, L'amère défaite  ©

dimanche 21 mai 2017

Minijupe

  "Ni moi, ni Courrèges n'avons eu l'idée de la minijupe. C'est la rue qui l'a inventée."  Mary Quant  - T'appelles-ça une mini-jupe ? on dirait une peinture de Gustave Courbet ! Well, À ras l'origine du monde   ©  
Posté par Well à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 14 mai 2017

Amnésie

  À quoi tu penses ?Je pense qu'avec un peu d'imagination, on a du mal à rester fidèle, mais qu'avec énormément d'imagination, ce doit être possible.À quoi tu penses ?Je pense que je n'ai pas beaucoup d'imagination. Hervé Le Tellier, Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable Perdu  avant-hier visage  entre ciel et forêts. Récompense. Ne pas téléphoner. Well, Ou bien lundi   ©  
vendredi 12 mai 2017

Coucou

  Le printemps venu, la femelle du coucou, au lieu de construire un nid, s'en va déposer ses oeufs dans les pendules.François Cavanna - Elle avait les jambes à neuf heures et quartalors qu'il marquait à peine midi moins cinq.- Et alors ?- Et à l'heure ! il a fallu changer le coucou !!!Well, Un coucou présageurScythrops novaehollandiae versus Macronus opportunistus  ©
Posté par Well à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 9 mai 2017

Espace

Roule, grande boule, fourmilière de consciences, terre, roule, teintée d'aurore, chapée de crépuscule, d'aplombsous les soleils, nocturne,roule dans l'espace abstrait, dans la nuit à peine éclairée,roule...Fernando Pessoa, Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes - Moi, j'ai été conçue dans l'Espace !- Ah bon ! vos parents étaient astronautes ?- Non, mon père était garagisteet maman venait de couler une bielle.Well, L'Espace d'un instant   ©  
lundi 8 mai 2017

Invalides

Sous  l’Ancien  Régime,  les  femmes  qui  veulent  combattre sont  obligées  de  se  travestir  en  hommes,  car  les  tables  de  la  lois’opposent  avec  obstination  à  la  féminisation  de  la  chose  martiale. Pendant  l’époque  napoléonienne,  la  participation  des  femmes  dans les unités militaires touche essentiellement au soutien de la vie quotidienne... [Lire la suite]

dimanche 7 mai 2017

En Marche

  Il n’avait rien à proposer, mais témoignait ainsi de sa bonne volonté.Il aurait tant aimé trouver une solution, et la cherchait un peu comme celle d’un rébus.Il trouvait toujours des solutions que Rivière n’écoutait jamais.: «Voyez-vous, Robineau, dans la vie, il n’y a pas de solutions. Il y a des forces en marche: il faut les créer et les solutions suivent. »Aussi Robineau bornait-il son rôle à créer une force en marche dans la corporation des mécaniciens.Une humble force en marche,qui préservait de la rouille les moyeux... [Lire la suite]
vendredi 5 mai 2017

Loup

Si la majorité a raison, si cette musique dans les cafés, ces divertissements de masse,ces êtres américanisés aux désirs tellement vite assouvis représentent le bien, alors, je suis dans l'erreur, je suis fou, je suis vraiment un loup des steppes, comme je me suis souvent surnommé moi-même ;un animal égaré dans un monde qui lui est étranger et incompréhensible. Hermann Hesse, Le Loup des steppes - Papa, maman, je vous présente Loup.- Bonjour Loup, avez-vous un peu faim ?- Maman !!! il ne parle que le Loup !Well, Les nouvelles... [Lire la suite]
mercredi 3 mai 2017

Attendre ?

  Il ne sait rien des femmes.Il ne sait pas qu'elles peuvent faire leur maison dans la main de l'homme, pour peu qu'elle leur soit tendue.Il ne sait pas qu'elles sont capables de marcher jusqu'au bout du monde pour un regard qui les fasse vivre.Il ne sait pas qu'elles savent attendre comme aucune bête ne le peut.Les épousées, les abandonnées attendent, les filles de bordel, les saintes attendent.Les hommes vont, les femmes attendent.Jusqu'au fond des fonds de l'espérance elles attendent.Jusqu'à la haine même.Et quand la haine... [Lire la suite]
lundi 1 mai 2017

Deux bouts la France !

"Je suis fier de ne pas être un lâche" réagit @dupontaignan #BourdinDirect08:39 - 1 May 2017   «Je refuse de devoir choisir entre le Front national et les Républicains»."J'interdirai les syndicats dans la magistrature"."J'interdirai le voile dans les lieux publics".Nicolas Dupont-Aignan (nov 2015- 2017) Si tu ne viens pas à la gare d'Yerres,La garde d'hier ira à toi.Well, Blitzkrieg Banana   ©