vendredi 31 mai 2019

Sensibilité

  Les gens qui se disent blasés n'ont jamais rien éprouvé : la sensibilité ne s'use pas. Jules Renard, Journal ~~~~~~  Mais c'est la personne humaine, libre, créatrice et sensible qui façonne le beau et le sublime,alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement. Albert Einstein, Comment je vois le monde  Pourquoi pleurez-vous ?Il a vécu comme un conet il en est mort ! Well, Je sais mais j'aimais bien son chien   ©  

mercredi 29 mai 2019

Conséquence

  Tout a une cause.Parfois, la cause est plus haïssable que la conséquence,pourtant, c'est souvent la conséquence qu'on abomine. Michael Connelly, Le Poète Être mortel est l'expérience humaine la plus élémentaire,et pourtant l'homme n'a jamais été en mesure de l'accepter, de la comprendre, de se comporter en conséquence.L'homme ne sait pas être mortel.Et quand il est mort, il ne sait même pas être mort. Milan Kundera, L'immortalité ~~~~~~ Vous en savez déjà suffisamment.Moi aussi.Ce ne sont pas les informations qui nous... [Lire la suite]
dimanche 26 mai 2019

Mère

  Et quand elle eut trimétant trimé tant grattétant frotté tant racléqu’elle en devint ridée Et quand elle eut cousutant cousu tant rabattudécousu recousuqu’elle en devint bossue Et quand elle eut donnétant donné tant distribuépartagé prodiguéqu’elle en fut dépouillée Alors ils s’en allèrentbien nippés bien repuségoïstes ingénus et la mère mourut.  Clod’Aria, La mère de famille in Poèmes choisis   - Oh une Tour Eiffel !Rien qu'avec des coquillettes ?- Et des spaghetti !!! Well, Bonne fête Maman ... [Lire la suite]
vendredi 24 mai 2019

Tromperie

  De nos jours, la plume est aussi puissante que l'épée lorsqu'elle se trouve au service d'un despote.Autrefois, les tyrans se recrutaient parmi les grands généraux ;de nos jours, les tyrans sont des stratèges passés maîtres dans l'art de la communication ; des orateurs ou des propagandistes experts en tromperie.Leurs armes sont la radio et la presse, tout autant que la police secrète et les camps de concentration.Lorsque les gens se sont laissé berner par la propagande, ils deviennent aussi serviles que lorsqu'ils sont soumis... [Lire la suite]
mercredi 22 mai 2019

Étau

  Et chaque fois que tu crois en sortir, tu retrouves l'étau et son étreinte, de plus en plus serrée, où que tu ailles, quoi que tu fasses, et chaque fois tu crois que tu vas en sortir, prendre le temps de respirer ; mais ça t'attend, où que tu ailles. Virginie Despentes, Les chiennes savantes Ressentir pleinement les peurs et les douleurs, celles de vos membres, de vos pieds, votre crâne prêt à exploser.L’odeur de votre pisse, tellement chaque éclat, chaque tir est une angoisse. Oublier son passé, son futur on le pense même... [Lire la suite]
lundi 20 mai 2019

Tornade

  Je me sentais très calme, très vide,comme doit se sentir l’œil d'une tornadequi se déplace tristement au milieu du chaos généralisé. Sylvia Plath, La Cloche de détresse J'estime que vivre constitue en ce qui me concerne une chance, qui ne me sera pas accordée une seconde fois : une chance non point parce que la vie nous fait des cadeauxet que sur une balance idéale la somme des plaisirs excéderait celle des peines, mais parce que je mesure à chaque instant la chance que j'ai d'être un vivant, d'accéder chaque matin à la... [Lire la suite]

vendredi 17 mai 2019

Émotion

Je montrerais tout.Mon cœur, mes émotions.Vert - rouge - jaune - bleu - violet.Haine - amour - rire - peur - tendresse. Niki de Saint Phalle Les 6 dimensions de l’émotion Êtes-vous doué pour comprendre instantanément autrui ? Ou du genre à ne jamais savoir comment réagir ? Voyez-vous le verre à moitié plein ou à moitié vide ? Ces tendances psychoaffectives se voient dans le cerveau, et elles conditionnent bien des aspects de notre quotidien.  Lisa a un talent hors pair pour « sentir » les gens.Elle attendra toujours le... [Lire la suite]
mercredi 15 mai 2019

Lâcheté

  En fait, la plupart des êtres humains sont incapables de donner et de recevoir, leur lâcheté et leur vanité s’y opposent,ils ont peur de l’échec, peur de se livrer à autrui,de révéler leur secret, leur triste faiblesse, leur besoin vital de tendresse. Sándor Márai, Métamorphoses d'un mariage  ~~~~~~~~ Ça devient infernal. Tournis frénétique. J'éprouve très fortement dans ces instants-là la tentation de la prière.Je ressens combien il serait doux, reposant de tomber à genoux, de s'abandonner à une Providence.J'imagine... [Lire la suite]
dimanche 12 mai 2019

Oh My God !

  Tandis que je remontai dans la limousine, un homme me tendit un objet dont la perte m'aurait totalement gâché le voyage :mon doudou.Il avait mystérieusement roulé sous la Jeep. Mon doudou ! oh, mon Dieu ! Usé jusqu'à la trame, il a mon âge, deux boutons de nacre bleue à la place des yeux et un cœur rouge vif brodé sur le ventre. Il n'a pas de nom, mon ours est indispensable à mon sommeil depuis ma naissance. Il a dormi près de moi dans mon lit d'écolière et d'hôpital, les soirs de galère et pendant ma nuit de noces.C'est mon... [Lire la suite]
lundi 6 mai 2019

Nuage

  Je promenai mon regard sur la mélancolie des dunes.Des rafales de pluie battaient leurs rousseurs, et de lourds nuages ardoisés s'accrochaient aux reliefs du paysage,traînant comme de grises écharpes au flanc de collines fantastiques. Arthur Conan Doyle, Le chien des baskerville ~~~~~~~~~~ On appelle pareidolie la tendance instinctive à trouver des formes familières dans des images désordonnées.Dans les nuages, dans les constellations, ou même dans les flocons d'avoine qui flottent dans une tasse de lait. Donato Carrisi,... [Lire la suite]