« Le pape François a condamné la corruption et la dissimulation des abus comme de la "merde", littéralement la saleté que l’on voit au fond des toilettes a précisé son traducteur », ont confié dans un communiqué deux victimes qui ont participé à cette rencontre.

La seule image de la journée restera celle de François assis, seul et en silence, dans la chapelle du Saint-Sacrement de la pro-cathédrale Sainte-Marie de Dublin, priant devant un unique cierge brillant dans la pénombre.

Une « bougie de l'innocence » allumée ici en permanence depuis 2011, fragile hommage aux nombreuses victimes d’abus sexuels perpétrés en Irlande par des membres du clergé catholique, et devant laquelle François avait tenu à se recueillir avant sa rencontre avec 370 couples de fiancés et jeunes mariés venus de toute l’Irlande.

La Croix, Nicolas Senèze, à Rome le 25/08/2018

Persephones Ass and candles 

Quand sonne le tocsin
retire ta main
Et quand hurle l'Angélus
...
Silence Motus

Barbarie sous reins
Barabarin sourit

Well, Pas de bougie rougie avant la prière du soir    ©