vendredi 25 août 2017

Ongles

  Le coiffeur sortit à ce moment et du seuil considéra le promeneur arrêté.Voulez-vous être rasé ? Monsieur, je rase doucement. Mes instruments nickelés sont des lutins agiles.Ma femme, la posticheuse aux cheveux couleur de palissandre,est renommée pour la délicatesse de son massage et son adresse à polir les ongles,entrez, entrez, Monsieur. Robert Desnos, La liberte ou l'amour !  Il est peut-être majeur, mais il n'a pas d'ongle ! Well, Veuillez retirer immédiatement votre doigt !(ou alors servez-moi un... [Lire la suite]

dimanche 20 août 2017

Évidemment

  L'effronté des Lupeaulx la suivit, tant il la trouva piquante dans son déshabillé.Ses yeux avaient je ne sais quoi d'alléchant! la chair, vue par un hiatus de camisole, semblait mille fois plus attrayante que quand elle se bombait gracieusement depuis la ligne circulaire tracée sur le dos par le surjet du velours, jusqu'aux rondeurs fuyantes du plus joli col de cygne où jamais un amant ait posé son baiser avant le bal. L'œil errant sur une femme parée qui montre une magnifique poitrine croit voir le dessert monté de... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 17 août 2017

Cam

  Cliquer pour vibrer. C’est ce que recherche 28 258 personnes chaque seconde dans le monde en se connectant à un site pornographique. Alors qu’avant le porno était un péché inavouable avec tout le rituel qui impliquait – à savoir pour les jeunes générations qui n’ont pas connu cette époque, payer pour voir un film, aller le chercher dans un sex shop crado, s’enfermer dans sa chambre, avoir le mouchoir qui colle aux doigts et tutti cuanti – on consomme maintenant le X comme sur Youtube. Quinze minutes de connexion mobile sur... [Lire la suite]
mardi 15 août 2017

Saint-Esprit

  "... dans une chapelle voisine, des gens communiaient. Ils étaient là à genoux devant l'autel. Le prêtre assistant se mit à cracher dans son mouchoir. Celui qui officiait se mettait les doigts dans le nez. Il offrit ensuite, des mêmes doigts, l'hostie à ses clients. Je regardais la physionomie de ces gens retournant s'asseoir, le visage confit en recueillement et précaution. Aucun rapport, décidément, entre le Saint-Esprit et l'esprit."Paul Léautaud, Passe-temps - Bien sûr que vous êtes vierge, belle Marie,j'affirmerais... [Lire la suite]
Posté par Well à 00:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 12 août 2017

Déplaît

  La vie est un long chapelet de dégoûts surmontés,de colères vaincues, de chagrins oubliés, de misères vécues : Tout ce qui nous plaît lui déplaît. Henri-Frédéric Amiel, Journal intime - Ça vous déplaît ? - Au contraire ; ça se déplie. Well, L'Aventure Humaine   ©  
Posté par Well à 00:01 - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 4 août 2017

Quelqu'

  “Je n’écouterai pas la raison. La raison traduit toujours les pensées de quelqu’un d’autre.”Elizabeth Gaskell      - Aurais-tu rencontré quelqu’un ?- Mieux !!! Quelqu’une ! Quelques temps plus quelqu’... - Alors, toujours avec ta Quelqu’une ?- Oh que non ! quelle conne !mais quelle ken ! - C’est déjà cà ! Well, Tronches de quelqu’   ©  
Posté par Well à 00:01 - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 1 août 2017

Ponctuation

  Un baiser peut être une virgule,un point d´interrogation ou d’exclamation.Voici les points essentiels de la ponctuation que toute femme devrait connaître.Jeanne Florentine Bourgeois dite Mistinguett - Vous aurez peut-être le dernier mot,mais vous n'aurez pas la ponctuation ! - ¡C'est ce qu'on verra¡ - Effectivement, c'est ce qu'on verra ? Well - Elle avait la virgule facile, et lui un gros poing comme seule interrogation⸘