Rencontre avec Jeanine, dame de cour dans un magasin de vêtements et fournitures de la rue Neuve

BRUXELLES De beaux carrelages blancs, rouges et bleus tapissent les murs des agréables toilettes de ce magasin de vêtements et de fournitures en tout genre de la rue Neuve, à Bruxelles. C'est au premier étage qu'ont été logés les urinoirs et les cuvettes, utilisés régulièrement par les clients. Pour les entretenir, ceux-ci peuvent faire confiance à Jeanine, 52 ans, femme d'ouvrage depuis l'âge de 20 ans. La propreté, elle y tient. Comme à son travail de Madame Pipi ou dame de cour, qu'elle exerce depuis trois ans. Retour en arrière.

«J'ai tout simplement répondu à une annonce parue dans le journal, raconte cette habitante du vieux marché, saluant toujours amicalement ses fidèles clients. Une société recherchait une femme d'ouvrage. Je me suis donc retrouvée Madame Pipi. J'ai d'abord travaillé galeries Anspach et Monnaie. Puis j'ai atterri ici, dans ce magasin. Question conditions de travail, je n'ai pas à me plaindre. Le cadre est idéal, les vendeuses sont charmantes et les clients bien moins irrespectueux que dans une galerie ou une gare.»
Dhnet.be/actu/faits/le-salaire-de-madame-pipi 

harpic_triptych_by_neb8neb

  Madame Pipi était amoureuse de Monsieur K.K.

qui, lui-même, en pinçait pour Mademoiselle Croûton,
responsable "Eaux Usées" de la vespasienne Pie VII
dans le très vieux Vatican.
Aussi Madame Pipi vint la visiter, en son cabinet et par surprise,
dès pochtron-minet, un dimanche de Pâques oligolécithe, 
juste entre le service des Laudes et le sacrum-saint bain de siège,
pour l'exhorter à renoncer à son amour impie ;
car cette vieille croûtonne était, depuis peu, fiancée à un ancien pilote de chasse
de la funeste Jacob-Delafiente Air Force,
dont l'ardente grand-mère avait commis maintes fois l'impardonnable
de se faire refaire la faïence par un chapelain de la garde suisse pontificale.
Mais ce dernier du culte avait in petto couardemment aussitôt pris la fuite, sans préavis, et avec son hallebarde au long fer, un soir de Grangala.

- Monsieur K.K. et moi entretenons des relations strictement professionnelles,
et vous prierai, Madame Pipi, d'aller vous faire réviser le crucifix
et de vous consacrer un peu plus à vos robinets puis de lâcher celui de Monsieur K.K.
Alerté par les six grandes cloches de volée de la basilique San Pietro,
le pétulant Mr K.K., de son imprononçable patronyme Karl-Klaus Prrrrrrtt,
Directeur Achat-Sanusette de toutes les Républiques incontinentes des émissions évangéliques,
débarqua ex-abrupto dans les commodités où se querellaient, à balais-à-chiottes-que-veux-tu,
les deux nymphettes de la pieuse et bien chargée Sainte Miction,
puis s'enquit d'un fragile rouleau de papier hygiénique parfumé benjoin,
le préféré de son Semper Papum Françounet,
en préleva traîtreusement treize feuilles,
(un petit clin d’œil à notre bon Judas),
et roula un gros spliffard de Sativa Canonica,
fit tourner le tarpos aux deux rainettes, qui s'esclaffèrent instantanément de leur bigote et béate conduite,
et finir par se patiner, puis voluptueusement se gameller de bouches en lèvres jusqu'à la fièvre compulsive de l'auto-rédemption,
(façon "Jugement avant-dernier" revisité par Le Giotto di Bondone, période post-romantique).
Tout cette bondieuserie enfin rassérénée, il déclara avec une solennelle et stupéfiante aisance que les gonzesses c'était pas son truc,
et qu'il partirait dès ce mardi après les festivités œcuméniques, ouvrir sur les belles hauteurs du lac des Quatre-Cantons,
un luxueux sauna-hammam-éjaculzzi, et ce avec le défroqué ex-chapelain chapardeur,
dont l'enseigne "Aux sacrés hallebardiers" leur rappellerait ad vitam leur illuminante rencontre sur un prie-dieu passepoilé une nuit d’élection papale.

Suite à ce fracassant tocsin, le Vatican fit fermer toutes ses maisons closes,
exceptées celles exclusivement dédiées à l'Amour de Dieu,
et depuis, de buboneux bedeaux goguenards distribuèrent des pets-de-nonne au beurre demi-sel à l'entrée de chaque édicule,
toutes les nouvelles dames Pipi étant désormais rémunérées uniquement à la commission,
chaque cardinal eut droit à son auguste urinal en lapis-lazuli moulé sur mesure, grâce aux miracles de la divine nanotechnologie,
les urinoirs devinrent multiplaces avec reconnaissance scroto-labio-perinéale et leur ergonomie fut redessinée par les uro-designers de la fondation Marcel Duchamp,
une monnaie Or jaune-blanc fut aussi frappée à l'effigie de notre bonne et toujours nubile Madame Pipi, tout de même à l'origine de cette fumante dévolution,
que d'aucuns sans scrupules rerenommèrent bien plus vulgairement : "l'écu de la vieille",
on décerna le Flotteur de platine à mademoiselle Croûton et la grand-croix du Mérite "Anus horribilis" à sa future arrière-belle-maman,
leur bellâtre de compilote de chasse à la retraite dessina dans le ciel pourpre, avec son Focke Wulf Fw190 "Gott mit Uns", de grands cœurs diablement séraphiques,
qui, pour certains athées méprisants, avaient plus l'allure d'autoportraits de testicules déconfits, ou de croupes de grosses carmélites mal confessées,
puis on fit recouvrir la Chapelle Sixtine par d'authentiques fresques pré-néandertaliennes sur l'origine "Delle celebri latrine romane",
ou "Petit coin perdu des simples mortels",
et le très humble président-DJ Trömpe fut convié pour, qu'à son tour, on lui pisse abondamment dessus, dessous et encore dessus.

 Moralité : L'Amour et la bonne humeur font toujours foi avec les ouailles de belles volontés.

 Well,  Conte à pisser à genoux   ©