Harmony____Tamara_Loncar_Agoli

"- Dis maman, pourquoi
    t'es blonde et moi brune ?
  - J'étais rousse avant ! ..."
    Well, Haïkus

"Car les questions vraiment graves ne sont que celles que peut formuler un enfant. Seules les questions les plus naïves A_question_of_reasons___Maria_Iancusont vraiment de graves questions. Ce sont les interrogations auxquelles il n'est pas de réponse. Une question à laquelle il n'est pas de réponse est une barrière au-delà de laquelle il n'y a plus de chemins. Autrement dit : ce sont précisément les questions auxquelles il n'est pas de réponse qui marquent les limites des possibilités humaines et qui tracent les frontières de notre existence." Milan Kundera, L'insoutenable légèreté de l'être

"Au demeurant, je me la pose, cette question oiseuse : que doit-on préférer : un bonheur facile ou des souffrancesWould_you_be_happy___Oochapan élevées ? Répondez, lequel est préférable ? " Fiodor M. Dostoïevsky, Dans mon souterrain

"Le fonctionnaire ajusta ses bésicles et, un ton plus haut, posa la première question:
- Nom de famille?
En guise de réponse, mon père lui posa à son tour une question:
- A quelle famille faites-vous allusion?
what_is_that_thing_to_grippp___Dragomir_VukovicLe chef intervint brutalement:
- Mais fais donc attention, idiot! Ces feuilles concernent le recensement des humains, pas ce
lui des chèvres. Combien de fois faudra-t-il que je te le répète?
Mon père esquissa un discret sourire. Nous fûme
s seuls à le remarquer et pensâmes que les événements prenaient un tour heureux.
L'employé lorgnait sa feuille d'un air embarrassé. Il n'arrivait pas à trouver dans ces formulaires restant du de
Pourquoi____J_rgen_Kolbernier recensement des humains ce qu'il convenait de faire pour les adapter au recensement des caprins. Le regard sévère du chef ajoutait à son trouble. Après avoir enfin recouvré ses esprits, il se remit à interroger mon père:
- Combi
en de chèvres avez-vous?
- Trois.
- Préno
ms, surnoms et noms patronymiques?
Le rire s'empara de tous. Même nous, les enfants, éclatâmes de rire.
L'un d'entre nous parvint à articuler:
- Nos chèvres n'ont que des prénoms!
Le chef ne pouvait plus se contenir:
- Evidemment que les chèvres n'ont que des prénoms! Voilà ce qui arrive quand on vous flanque
Violence___ des cadres analphabètes dans une commission.
Ivre de rage, le chef reprit seul l'interrogatoire sans jeter le moindre coup d'œil au texte des
questions, car lui-même était probablement illettré. Il lui incombait d'ailleurs d'être chef de la commission, non d'y lire ou d'y écrire. A force de les avoir répétées tant et tant de fois, il avait fini par connaître toutes les questions par cœur, si bien qu'il poursuivit son interrogatoire comme s'il en déchiffrait le libellé:
- Prénoms des chèvres?

- Blanchette, Stalinette et Laideronne, répondit mon père.
L'employé s'était mis à transcrire les prénoms en les répétant à voix haute: Blaa...an...chette, Staa...liin..., mais le chef l'interrompit sèchement et s'adressa d'un ton sévère à mon
Portrait_of_a_goat____Sandra_Lippro__ père:
- Je ne comprends pas le pourquoi de Stalinette ni celui de Laideronne juste après. Ça, je ne le comprends vraiment pas!
C'est l'instant que ma mère choisit pour mettre son grain de sel:
- Blanchette, c'est parce qu'elle a fait son entrée chez nous comme un don de Dieu, et pour que nos jours soient à jamais baignés d'une blanche lumière. Stalinette, quant à elle, est arrivée chez nous au moment où je mettais au monde notre dernier-né. Auparavant, j'avais perdu déjà plusieurs enfants. The_big_question___Martina_CrossLorsque nous achetâmes la troisième, c'était une beauté, et, pour que le mauvais œil ne tombât point sur Stalinette, notre sauveuse, nous baptisâmes cette troisième Laideronne. Bref, avec Laideronne, nous entendions protéger Stalinette, et avec Stalinette, nos propres enfants!"
Luan Starova, Le temps des chèvres