Fiery_gaud_y_kiss_____Devendra_Kumar

Après la fougue, la foudre.
Debout sur les talons, à crier sans compter au chaos à sa chorale,
Bientôt l'étalon destrier sera compté KO debout dans son corral…
Well, Réflexions

"Où il était notre atelier, comme ça, en plein sous les ardoises, ça donnait une terrible chaleur, même à la fin duFoamy_kiss____Ali_Pourmand mois de septembre il faisait encore si crevant qu'on arrêtait pas de picoler.
Un tantôt à force, Antoine, il se tenait plus du tout en place. Il hurlait si fort ses chansons qu'on l'entendait dans toute la cour jusqu'au fond chez la concierge... Il s'était remonté de l'absinthe et des quantités de biscuits. On a tous cassé la croûte. C'est nous deux, Robert et moi, qui Happy___astrocruzanmettions à rafraîchir, sous les robinets du palie, toute la livraison des canettes. On les prenait à crédit, des paniers complets. Seulement y avait du tirage... les épiciers, ils faisaient vilain... C'était de la folie, dans un sens... Tout le monde avait perdu la boule, c'était l'effet de la canicule et de la liberté.
La patronne est venue avec nous. Antoine s'est assis contre elle. On rigolait de las voir peloter. Il lui cherchait ses jarretelles. Il lui retroussait ses jupons. Elle ricanait comme une bique. Y avait de quoi lui foutre une pâtée tellement qu'elle était crispante... Il lui a sortiBear_kiss___Jon_Rosiska un nichon. Elle restait comme ça devant, ravie. Il nous a versé tout le fond de sa bouteille. On l'a finie avec Robert. On a liché le verre. C'était meilleur que du Banyuls... Finalement tout le monde était saoul. C'était la filie des sens... Alors Antoine, il lui a retroussé toutes ses cottes, à la patronne, comme ça d'un seul coup ! Haut par-dessus la tête !... Il s'est redressé debout aussi, et puis telle quelle, emmitouflée, il l'a repoussée dans sa chambre. Elle se marrait
Nude___Sascha_H_ttenhaintoujours... Elle tenait le fou rire... Ils ont refermé la lourde sur eux. Elle arrêtait pas de glousser...
Nous deux, Robert et moi, c'était le moment qu'on grimpe sur le fourneau de la cuistance pour assister au spectacle... C'était bien choisi comme perchoir... On plongeait en plein sur le page... Y avait pas d'erreur. Antoine tout de suite, il l'a basculée à genoux, la grosse môme...
Il était extrêmement brutal... Elle avait comme ça le cul en l'air... Il lui faisait des drôleries... Il trouvait pas son appareil...
Il déchirait les volants... Il déchirait tout... Et puis il s'est
Couple_amoureux___Nounours raccroché. Il a sorti son polard... Il s'est foutu à la renifler... Et c'était pas du simili... Jamais je l'aurais cru si sauvage. J'en revenais pas... Il grognait comme un cochon. Elle poussait des râles aussi... Et des beaucoup plus aigus à chaque fois qu'il chargeait... C'est vrai ce que Robert m'avait dit à propos de ses fesses, à elle... Maintenant on les voyait bien... Toutes rouges... énormes, écarlates !...
Le pantalon en fin volant, il était plus que des loques... C'était tout mouilé autour... Antoine il venait buter dur en plein dans Art_Lovers_in_Keulen____Dennis_Goedgebuurele poitrail... chaque fois ça claquait... Ils s'agitaient comme des sauvages... Il pouvait sûrement la crever de la manière qu'il s'élançait... Son falzar, il lui traînait le long des mollets jusque par terre... Sa blouse le gênait encore, il s'est dépiauté d'un seul coup... Elle elle est tombée à côté de nous... Il était à poil à présent... Seulement qu'il gardait ses chaussons... ceux du patron... les minets brodés...

Dans sa fougue pour la caresser, il a dérapé du tapis, il est alléPreserv se cogner la tronche de travers dans le barreau du lit... Il fumait comme un voleur... Il se tâtait le cassis... Il vait des bosses, il décolle... Il s'y remet, furieux. "Ah ! la salope ! alors qu'il ressaute ! Ah ! la garce ! " Il lui fout un coup de genou en plein dans les côtes ! Elle voulait se barrer, elle faisait des façons...

Live_and_let_live___Miss_Ruby_Foo"Antoine ! Antoine ! j'en peux plus !... Je t'en supplie, laisse-moi mon amour ! Fais attention !... Me fais pas un môme ! Je suis toute trempée !..." Elle réclamait, c'était du mou !...
"ça va ! ça va ! ma charogne ! boucle ta gueule ! Ouvre ton panier !..." Il n'écoutait pas, il la requinquait à bout de bite avec trois grandes baffes dans le buffet... ça résonnait dur... Elle suffoquait la garce... Elle faisait un bruit comme une forge... Je me demandais s'il allait pas la tuer ?... LA finir sur place ?... Il lui filait une vache trempe en même temps qu'il l'encadrait. Ils en rugissaient en fauves... Elle prenait son pied... Robert il en menait plus large. On est descendus de notre tremplin. On est
Soft_sin___Julia_Stallzus retournés à l'établi. On s'est tenus peinards... On avait voulu du spectacle... On était servis ! ... Seulement c'était périlleux... Ils continuaient la corrida. On est descendus dans la cour... chercher ke seau et les balais, soit-disant pour faire le ménage... On est rentrés chez la concierge, on aimait mieux pas être là, dans le cas qu'il l'étranglerait...  Céline, Mort à crédit

Car bientôt le réel chaos. Heureux week-end long et fougueux...